Matériel adapté au jeune public

Concevoir son spectacle avec un matériel adapté au jeune public

Épisode 2 – T’en as beaucoup des valises ! (extrait du livre La grande magie des tout petits 2.0)

Pas tant que cela, mais il est vrai que pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions et en toute sécurité, vous devez prévoir un matériel adapté au jeune public.

Cette section s’intéresse avant tout aux spectacles présentés hors du circuit habituel des théâtres et autres salles spécialisées.

Mais force est de constater qu’aujourd’hui, l’habituel pour les magiciens c’est d’être appelé à travailler partout… Sauf, là où cela serait le plus logique et pratique.

J’ai donc au fil des années, testé de très nombreuses solutions et dépensé beaucoup d’argent afin de trouver ce qui me semble le plus efficace.

Fond de scène lors d'un spectacle à l'institut Curie en 2014. Un matériel adapté au jeune public.
Fond de scène lors d’un spectacle à l’institut Curie en 2014

J’utilise désormais un fond de scène (les fonds rapides «Spider Evoflex» un peu chers à l’achat, mais tellement pratiques et sûrs). Attention, vos rideaux doivent répondre aux normes «non feu» et les structures ne doivent pas risquer de blesser un enfant.

Je me souviens d’un spectacle dans la salle située au sommet de la Tour de la Défense, salle aujourd’hui fermée.

Après mon installation, les pompiers du service de sécurité ont exigé de tester tous les éléments de mon décor, afin de vérifier s’ils correspondaient aux normes.

Pour l’anecdote, je ne savais pas à l’époque si le matériel et les ballons utilisés dans mon décor étaient réellement « non feu », par chance c’était le cas, à l’exception de quelques étoiles en Mylar – qui étaient vendues dans un sachet précisant leur caractère ininflammable – merci au fabricant chinois.

Elles ont rejoint ma valise et furent privées de spectacle, mais pas les enfants par chance.

Structure Spider-Flex, un matériel adapté au jeune public.
La structure Spider-Flex

Alors de grâce, oubliez les structures bricolées à la maison qui n’ont de pratique que le faible coût de leur fabrication – quoi que cela soit encore à démontrer – mais qui se révéleront pratiquement toujours incompatible avec un travail professionnel sécurisé et qui ne seront pas toujours considérées comme du matériel adapté au jeune public.

Vérifier aussi la validité de votre assurance. Votre responsabilité civile ne sera pas forcément suffisante, renseignez-vous auprès de votre assureur.

(1) Si l’artiste est salarié, il est couvert par l’assurance de son employeur.
Toutefois avec la multiplication aujourd’hui des statuts – légaux ou non – utilisés par les magiciens. Il est vivement conseillé de se renseigner très sérieusement sur cette question.
Un accident peut se chiffrer en plusieurs dizaines de milliers d’euros d’indemnités, si la responsabilité des dommages est reconnue.

Il peut être plus raisonnable de souscrire une assurance responsabilité civile à titre professionnelle (1).

Celle-ci peut vous être demandée dans certains cas lors de la signature d’un contrat.

Pour l’éclairage, afin d’éviter les câbles électriques et les prises multiples, trop souvent présentes dans nos installations mobiles.

projecteurs dichroïques
projecteurs dichroïques

J’ai choisi deux projecteurs du type PL4 dichroïque : ils ont un rendement assez puissant, offrent une assez riche palette d’effets et de couleurs et de plus sont en basse tension (un seul câble vissé par projecteur, la base reliée à l’arrivée électrique reste cachée derrière mon rideau de scène et sert aussi de télécommande), les pieds sont légers, mais avec une embase large afin d’éviter le basculement.

Le câble est « gaffé » (collé au sol avec du ruban adhésif) au sol afin de ne pas provoquer de chutes.

Mais ce produit semble déjà dépassé. Il existe dans le commerce de multiples autres modèles.

Les projecteurs à LED en se démocratisant et s’améliorant en performance et température de couleur ouvrent des possibilités infinies même pour un budget réduit.

Vous trouverez sans peine sur le web des boutiques en ligne très sérieuses, tant au niveau qualité des produits, qu’en services de conseils avant achats et de services après-vente.

La sonorisation portable Peavey Escort 6000
La Peavey Escort 6000

Pour le son, j’ai opté pour un système léger de marque Peavey™ « Escort » qui offre la particularité de fournir dans une seule valise, un ampli de puissance suffisante de 150 watts, une table de mixage dotée de 5 entrées avec équaliseur, deux pieds et deux enceintes légères, mais très dynamiques.

Je viens d’ailleurs au moment où je publie ces lignes de recevoir le nouveau modèle de cette sonorisation portable (Peavey™ « Escort 6000», qui présente l’avantage d’être un peu plus puissante et de bénéficier d’une entrée Bluetooth extrêmement pratique pour éviter les multiplications de câbles et de connectiques tout en étant remarquablement compatible avec ma tablette iPad™ (voir ci-dessous).

Elle est bien évidemment compatible pour l’utilisation avec les clés USB de plus en plus utilisées – à tort ou à raison – aujourd’hui, la finesse et la chaleur du son perdant beaucoup avec le format MP3.

D’autres marques proposent un matériel équivalent, une visite chez votre fournisseur devrait vous permettre de trouver le système le plus adapté à vos besoins.

Comme pour les câbles de lumière les fils d’enceinte sont gaffés au sol. À ce sujet, je me suis équipé très récemment d’un outil très pratique pour effectuer ce travail long et parfois fastidieux et gagner ainsi beaucoup de temps lors de mon installation. Il s’agit du Gaffgun™ 

J’utilise aussi un micro-casque HF très petit et discret de couleur beige, afin que celui-ci n’intrigue pas trop les enfants, souvent déconcentrés par les serre-têtes noirs dotés d’une généreuse bonnette qui vous défigure totalement.

J’évite le micro-cravate, qui est plus difficile à régler et provoque souvent des «larsens» intempestifs.

Un conseil que j’aurais souhaité recevoir lors de mes premières années d’activité.

(2) Thomann (http://www.thomann.de) est une boutique sérieuse dotée d’un excellent service commercial en ligne et au téléphone. Le service après-vente est très efficace.
Je précise bien sûr, que je ne suis pas actionnaire de cette société, mais qu’il est parfois bon d’avoir des références, cela évite les erreurs.

Ne jamais hésiter à acheter de la qualité dés le départ, car cela revient en fin de compte beaucoup plus cher de renouveler continuellement un matériel bas de gamme, pour cause de fiabilité douteuse (2).

Pour la diffusion musicale, cela dépendra principalement de vos conditions de travail habituelles. Il faut se poser les bonnes questions :

Aurais-je un technicien ou un régisseur pour envoyer ma bande-son ? Quelle est la complexité de ma régie ?

Pour ma part, je travaille assez souvent seul, j’ai donc essayé de trouver un matériel me permettant d’avoir un accompagnement musical, sans avoir à interrompre mon spectacle pour changer la musique.

J’ai utilisé pendant plusieurs années un système de CD portable muni d’une télécommande miniature fonctionnant par infrarouge et facilement manipulable pratiquement invisiblement d’une seule main, mais avec le temps, ce matériel très léger est tombé en panne et n’étant pas diffusé en France (je l’avais trouvé en Russie), j’ai dû trouver une autre solution.

Un iPod™ placé dans mon costume, à porté de doigt et relié à un émetteur HF Sennheiser™, fut et reste toujours le plus pratique et simple à mettre en œuvre pour moi.

Toutefois, le système présente des limites et quelques risques : obligation de placer la main dans la veste pour atteindre les commandes, changement de puissance intempestive lorsque la veste frotte sur les commandes hypersensibles, difficulté à retrouver les plages à l’aveugle… bref, c’est très pratique, mais cela ne répond qu’à 70% aux impératifs d’un travail soigné.

Rien ne remplaçant un régisseur, il me fallait trouver le moyen de « former » sur place et dans un temps toujours très réduit et dans la mesure où cela était possible, le concierge de la salle, le technicien qui n’avait pas le temps de répéter, l’organisateur chargé de la sonorisation, mais qui ne connaît rien à la conduite d’une bande-son.

C’est grâce à Thierry Schanen directeur de l’équipe de France de Magie F.F.A.P. et au développeur TNF Concept que j’ai enfin trouvé la solution la plus pratique, avec l’application pour iPad™ « Run the Show ».

Le logiciel Run the Show
Le logiciel Run the Show

Je vous laisse découvrir par vous même ce produit, qui m’est devenu indispensable.

L’application est disponible dans l’App Store.

Dans tous les cas, je vous conseille de choisir du matériel, simple, compact et fiable. Il ne sert à rien de faire des économies de bouts de chandelles, comme je le dis plus haut, cela finirait par vous revenir beaucoup plus cher que d’investir immédiatement dans un matériel professionnel adapté.

Toutefois, ce type de matériel ne peut convenir que dans des salles de petite taille, devant un public de moins de 200 personnes.

Au-delà, mes contrats précisent que je ne peux pas assurer la technique du spectacle et que les organisateurs devront fournir le lieu « en état de marche » suivant la formule traditionnelle.

Technicien, sonorisateur, régisseur sont aussi des métiers à compétences et ce ne sont pas les vôtres ! Vous, vous êtes magicien ! Et c’est déjà beaucoup, alors perdons l’habitude de vouloir tout faire tout seul. Choisir un matériel adapté au jeune public, demande des compétences et une spécialisation évidentes, faite confiance aux professionnels du secteur.

Le professionnalisme y gagnera ce que perdra votre côté « touche à tout » dilettante.

(à suivre)

À propos de l'auteur: peterdin

Comédien… et un peu plus ! Magicien, ventriloque, metteur en scène spécialisé pour les spectacles jeune public.
Vice-président de la Fédération des Sociétés Magique (FISM).
Auteur de livres de formation à la magie et aux spectacles pour les enfants, conférencier.

Laisser un commentaire