Benoit Rosemont

On fait comme si… un livre de Benoît Rosemont

J’ai lu le livre de Benoît « On fait comme si… »

Je voudrais dans ce petit article vous présenter le livre d’un ami… pas seulement un ami d’ailleurs, mais bien plus que cela. Nous partageons ensemble la même passion du spectacle magique pour enfants, le même esprit d’exigence… c’est une véritable communion d’esprit ! Mais ce n’est pas pour cette raison que j’écris ces lignes, la raison en est plus anecdotique.

Il y a quelques jours, je parcourais d’un œil plus ou moins distrait les posts d’un forum magique, lorsque je faillis me retrouver victime d’une fracture du crâne, tant le sursaut que je venais d’avoir en lisant un message, m’avait fait frôler le plafond de mon bureau. Celui-ci est pourtant à une hauteur normale, ce qui vous fera comprendre l’énormité de ce que je venais de lire.

Un brave garçon expliquait doctement à un autre amateur la meilleure méthode pour débuter dans le spectacle magique, entre autres perles du même acabit, celle-ci avait retenu mon attention.

« Je pense personnellement que le mieux pour s’entraîné ce sont les enfants (accompagné de leur parent)! Ils sont moins critique et les parents sont là pour voir leur enfant s’amusé. » (sic)

J’ai conservé volontairement l’orthographe originale.

Que voilà un bon conseil ! Merci Monsieur ! Eh oui, quoi de plus simple, on fait quelques tours, plus ou moins bien ficelés et cela fera la blague, les enfants sont tellement faciles à distraire…

Mon dieu, quand cessera-t-on de prendre les petits pour des personnes sans intelligence qui applaudissent à tout et n’importe quoi ?

Alors, il serait temps de bien cerner quelques points essentiels :

  •  La magie n’a jamais été conçue pour les enfants. Elle touche des domaines cognitifs correspondants au fonctionnement intellectuel d’un adulte.
  •  On peut bien entendu, faire de la magie aux enfants, mais il s’agit d’une magie pensée et adaptée pour cela.
  •  Les enfants ne se contenteront pas de quelques trucs, car comme ils le disent toujours : « oui, tu as fait apparaître quelque chose, mais c’est normal tu es magicien ». Et dans leur bouche, « normal » veut souvent dire sans intérêt.

Jaquette du livre "On fait comme si..."Alors, si moi aussi j’avais l’outrecuidance de donner un conseil à cet apprenti magicien, je lui dirais qu’il faut commencer avant tout par apprendre son métier ou sa passion avant d’espérer faire subir ses tâtonnements aux spectateurs.

Le public d’enfants est un public très exigeant, qui ne pardonne souvent aucune erreur et qui au mieux pour vous se désintéressera très vite de vos gesticulations s’ils les jugent nulles, au pire, il vous le fera savoir avec une énergie si considérable que vous ne serez pas prêt de l’oublier.

Alors pour être vraiment, je l’espère, de bon conseil, je vous invite à vous procurer le livre de Benoît Rosemont «  On fait comme-ci… », vous y trouverez ce qui se fait de mieux en matière de conseils pour réussir « le grand saut » dans le monde fantastique de la magie pour enfants.

Vous y apprendrez à écrire votre spectacle, à le répéter, le mettre en scène, en faire un produit de qualité que vous pourrez présenter sans honte aux plus exigeants de vos jeunes spectateurs et avec quel retour ! Car si les petits peuvent être parfois impitoyables pour les « mauvais magiciens », ils savent donner tout leur cœur et leur reconnaissance à celui qui saura les faire rêver, les faire rire ou les émouvoir.

Affiche le cirque en vacance
Affiche le cirque en vacance

 

La magie ce ne sont pas une dizaine de trucs mis bout à bout avec un semblant d’histoire capilotracté. Mais un concentré d’émotions que vous allez distiller avec patience et passion afin d’en faire un instant de mystère, de rire et de bonheur.

Le livre de Benoît est le cadeau que chaque magicien en devenir doit s’offrir, faute de se le faire offrir. Car s’il parle de magie pour les enfants, c’est de la présentation magique tout court en fin de compte qu’il vous donnera les clés.

J’ai souvent vu de très bons magiciens pour adultes, échouer devant des enfants, mais a contrario un très bon magicien pour enfant ne sera jamais un mauvais magicien pour adulte, car il aura appris toutes les finesses de son art et bien plus encore.

Alors, oui c’est vrai, il existe encore des légendes urbaines qui prétendent que la magie c’est pour les enfants. Que le magicien doit porter un chapeau haut de forme et une cape noire, qu’il a forcément un lapin au creux de sa manche… et bien d’autres croyances toutes aussi fausses que poétiques. Mais la vérité est beaucoup plus simple, la magie n’existe que dans la perfection de sa présentation et lorsque l’on veut apprendre, un bon livre reste encore le meilleur chemin vers le savoir.

« on fait comme si… » est disponible chez son auteur Benoit Rosemont

benoit_rosemont_paris2011

À propos de l'auteur: peterdin

Comédien... et un peu plus ! Magicien, ventriloque, metteur en scène spécialisé pour les spectacles jeune public. Vice-président de la Fédération des Sociétés Magique (FISM). Auteur de livres de formation à la magie et aux spectacles pour les enfants, conférencier.

Laisser un commentaire